Navigazione – Piano del sito

Éditions littéraires et linguistiques de l'université de Grenoble

Filigrana
23 | 2016
Intuizione e forma. André Jolles: vita, opere, posterità

Sotto la direzione di Silvia Contarini, Filippo Fonio e Maurizio Ghelardi
CEI 23-2016
Informazioni su questa immagine
268 p. - 16 €
ISBN 978-2-84310-337-7

 

Ce volume se propose de relancer le débat autour de la figure, cruciale mais quelque peu oubliée, d’André Jolles. Romaniste, historien de la culture et de l’art, proche de Johan Huizinga, Jolles est ici étudié du point de vue de sa biographie, de la relecture de son œuvre et de celui de son legs à la critique successive. Une approche d’histoire culturelle est adoptée par la plupart des auteurs des articles contenus dans la première partie de l’ouvrage, qui approfondissent la figure d’un Jolles comparatiste et lecteur (Otterspeer), éclaircissent la chronologie des portraits de Jolles (Van der Lem), creusent les réflexions de Jolles autour des figures de la Nymphe et de la Gradiva (Sacco) et explorent les rapport entre Warburg et Jolles (Targia). La deuxième partie du volume est consacrée à une relecture des œuvres italianisantes de Jolles : le problème de la périodisation des époques culturelles sous l’angle de l’étude du nominalisme (Tabarroni), la lecture du Décaméron (Guérin, Bragantini et Fichera), celle des Fiabe teatrali de Gozzi (Penso). La troisième partie, Percorsi e letture, se propose de relever le défi d’un legs de Jolles à la critique contemporaine, à travers une relecture critique de son opus majeur, les Formes simples (Fonio), du repérage d’autres « formes » dans la culture italienne du XIXe siècle (Bouchard) et dans la littérature comparée du XXe (Rondini), et d’une lecture croisée entre le concept esthétique du sublime et le « Mémorable » jollesien (Panella). Enfin, les annexes du volume contiennent un inédit du spécialiste reconnu de Jolles Walter Thys et une mise à jour bibliographique de, et sur Jolles préparée par Silvia Contarini et Filippo Fonio.